Réserver

Rentrez les dates de votre séjour et recherchez la meilleure offre

Newsletter

Recevez toutes nos actualités

Banlieues

Salento c’est un lieu magique dans lequel passé et avenir s’entrechoquent harmonieusement. Longtemps, les cotes du Salento ont été une porte sur l’Orient. De ce « finis terrae » italien des Pouilles sont parties nombre de croisades. Lecce et son baroque, Gallipoli et sa vielle cité et Otrante avec sa mosaïque dans la cathédrale nous montre les traces laissées par l’histoire.
AUS & MESON

Gallipoli, la belle cité


Avec son nom d’origine grecque de belle cité (Kallipolis), elle est la localité candidate pour devenir patrimoine de l’ UNESCO. La ville est étendue sur la mer Ionienne et est divisée en deux parties: une plutôt récente et l’autre qui comprend le bourg ancien et le port qui conserve intacts tout le charme des histoires et des gens de mer. La partie la plus moderne s’étend sur une promontoire, tandis que la plus vieille est située sur une petite ile unie à la terre ferme par un long pont. Parmi les monuments artistiques importants on rappelle la fontaine Hellénique (la plus ancienne existant en Italie), la promenade (Riviera), le Rivellino, le Chateau Angioino, beaucoup d’églises (Sant’Agata, San Francesco di Paola et Santa Maria della Purià, Palzzo Pirelli, Palazzo Tafuri et Palazzo Specolizzi).

Lecce et le « barocco leccese »


Chef-lieu de la province homonyme et épicentre culturel du Salento, la ville de Lecce, surnommée à raison la «Florence du Sud » est parmi les plus belles villes d’art de l’Italie du Sud. Un styl original, résultant aussi de la « pietra leccese » une pierre calcaire aux couleurs chaudes et facilement malléable. Parmi les artistes les plus connus qui l’ont travaillé nous rappelons: Giuseppe Zimbalo, Giuseppe Cino, Gabriele Riccardi, Francesco Antonio Zimbalo, Cesare Penna, Mauro Manieri et Emanuele Manieri. La place de Sant’Oronzo (qui porte le nom du saint Patron de la ville) et d’autres bijoux artistiques et historiques sont prêts pour être découvertes.

Santa Maria di Leuca et le “ finis terrae”


Pour ceux qui veulent se rendre à la fin de la terre et profiter pas seulement d’une, mais de deux mers qui se rencontrent, Santa Maria di Leuca offre de beaux endroits pour admirer la mer et le ciel. Elle est la pointe plus au sud du Salento et laisse les visiteurs ébahis face à ses couleurs et son silence surréel entourant l’église dont elle porte le nom – autrefois Sanctuaire, aujourd’hui Basilique – aussi dite Santa Maria de finibus terrae (Sainte Marie de la fin du monde), une appellation dérivant d’une ancienne croyance selon laquelle le territoire se trouvait à la limite de toutes les terres émergées. Santa Maria di Leuca est donc le nom identifiant la zone du promontoire sur laquelle surgit la Basilique avec la célèbre phare, tandis que Marina di Leuca se situe plus bas, entre la pointe Punta Ristola à l’ ouest et Punta Meliso à l’ est.

Otranto, le grand mystère


Otranto, petite ville pleine de charme située à l’extrémité orientale de l’Italie et du Salento, a été reconnu comme un site du patrimoine mondial par l’Unesco. Très beaux sont la mosaïque de l’Arbre de la vie dans la cathédrale et le Château Aragonias, édifié entre 1484 et 1489, sur les restes d’une précédente fortification et complétement reconstruit après la libération des Turcs. Dans cette fortesse antique, destinée à protéger les terres catholiques des invasions orientales, chaque été normalement il y a une exposition intéressante. Proche de la ville d’Otrante, il y a un endroit connu comme Cave di Bauxite - carrières de bauxite – (un gisement minier utilisé pour l’extraction de la roche sédimentaire). Apres avoir été abandonné la nature a créé dans ce site, un environnement lacustre très évocateur. La Cava est dominé par le fort contraste chromatique entre l’eau vert clair du petit lac et les formations rocheuses d’une couleur rougeâtre.

Alliste et Felline, vénération et tradition


Entourée par Racale, Ugento et Taviano, Alliste et ces origines sont très divergentes car nous n’avons pas de documents historiques. Certaines affirment qu’il fut fondé par les grecs et que son nome dérive du terme grec “kalliste” (“très belle ville”). Proche d’Alliste, il y a Felline, un village antique dans lequel il y ont deux Menhir: Ninfeo et Terenzano.
Felline, avec son moulin à huile souterraine et ses anciennes structures en bois pour la production d’ huile d'olive principalement destinée à l'usage industriel (cardage de la laine) et pour l'éclairage public et privé à l'époque à l'électricité n'existait pas.

Racale et Torre Suda, an histoire millénaire


Racale, ville italienne, située dans la province de Lecce a été habitée presque surement depuis l’age du bronze. Populations Messapiche, grecque et romaine ont réussi au fils des siècles. Monument d’intérêt sont : le château seigneurial de Basurto et l’Eglise Mère, Santa Maria del Paradiso. Très importante est aussi l’Eglise Notre-Dame de la Rivière avec son fresque de Madonna di Costantinopoli (style byzantin) connu comme « Madonna dei Fiumi ». Dans le centre, il y aussi le château baronial et Palazzo Ippolito, qui sert de quartier général du IAT, de salle de lecture et informatique qui travaille avec l’émigration de le Serre Salentine. Racale a aussi deux Menhirs et un Dolmen.
La cote de Racale s’appelle Torre Suda et son nome dérive de la tour d’observation construite dans le XVI siècle pour se protéger des invasions.

Ugento, la cité de l’art


Ugento a été nommée cité de l’art dans le 2008 grâce a ses beautés architecturales et environnementales. Dans le centre historique, très intéressante à voir est le musée archéologique S. Zecca et beaucoup d’églises et de palais parmi lesquelles nous avons: Madonna Maria SS Assunta in Cielo, Palais Gigli et Colosso.

Specchia, le bijoux d’Italie


Specchia est une splendide petite ville qui grâce à son centre historique est considéré un des plus beaux villages d’Italie. Elle est connue pour ses merveilles paysages et pour l’architecture de son petit village. De ce fait, elle fait partie depuis 2004, des « Plus beau Bourg d’Italie » et a été primée en 2007 par la Commission Européenne avec l’ « Award Eden Destination Européenne d’Excellence », en tant que meilleure destination rurale émergente.

Environs